De 1953 à 1993 - Familles Laurent et Rufin
La première "voiture en fer" des Glaces Pompon avait été acquise en 1950.  Cette voiture à glaces était semblable en tous points à celles utilisées par les glaciers Ortiz de Saint-Dizier car fabriquée par le même artisan nommé Ménissier.   Moderne pour son époque, elle était munie d'un crochet d'attelage, de pneumatiques gonflables. En outre, pour les ventes nocturnes, elle comportait un éclairage électrique alimenté par une batterie. Enfin, top du top, vendeur ou vendeuse se tenait debout à l'intérieur même de la voiture et parvenait à s'asseoir sur un mini tabouret. L'emplacement très restreint pour se mouvoir rendait pénible l'absence d'exercice et les heures de vente bien longues.
aa aa Dans les années 70, Suzanne Laurent vend des glaces Pompon sur les Planches de la plage de Deauville. En 1953, Roger Rufin sur un triporteur à moteur avec un design audacieux conçu et réalisé par Jacques Surville. En complément de la marque "Glaces Pompon" apparaitra bientôt le logo MIKO pour la vente des célèbres "batonnets glacés" des frères Ortiz de Saint-Dizier.  Cela se fit sans difficultés en raison des liens familiaux existants entre les Ortiz, Doyennel, Laurent et Rufin.
aa aa En bas à gauche, Andrée Rufin dans sa voiture à glaces sur les Planches (Collection de Maison Pilotis). En 1992, Dacha et Serguei, découvrent la plage de Deauville et les Glaces Pompon.